Parentalité / humeur

Deux mois que tu es là…

laisser pleurer bebe

Deux mois que tu es là et que tu découvres le monde… Les cernes commencent à se creuser !! Un peu de reflux, des coliques… Je n’en suis pas sûre. Tu pleures, mais tu te calmes dès que tu es contre moi. Je pense que tu as besoin d’être rassurée. Quoi de plus normal quand on y pense ?

Jusqu’au jour de ta naissance, tu as vécu dans un monde de bien-être et de douceur. Tout ce que tu as connu, c’est un environnement chaud, enveloppant et rassurant. Tu es née de mon corps et tu n’as connu que lui. Tu ne sais que moi, les battements de mon cœur et le son de ma voix. Tu crois que tu es moi et que je suis le prolongement de toi-même. Dans mon ventre, tu n’avais jamais soif, jamais faim, jamais mal, jamais peur, jamais froid… Tu ne t’es jamais sentie seule. Tu flottais, dans un monde idéal. Alors lorsque tu es née, ce monde a dû te paraître bien hostile. Toi qui a passé plus de temps dans mon ventre que contre ma peau, je sens que tu as besoin de temps pour t’adapter à ce nouvel environnement. En ce moment, tu pleures beaucoup. Tu réclames mon corps. Je sais que tu recherches cette chaleur et ce sentiment de sécurité. Alors je te porte dans l’écharpe. C’est la seule solution que j’ai trouvée pour t’apaiser. On me dit souvent que tu risques de t’y habituer et que ce n’est pas bon pour toi. Comment, cela pourrait être possible ! On me dit que tu ne voudras plus quitter mes bras. Je n’écoute pas. Mes bras sont à toi. Non je ne te laisserai pas pleurer. Je te porterai, et je te bercerai encore et encore. Ces douces mélodies que je fredonnais lorsque tu vivais en moi, je te les chanterai jusqu’à ce que tu t’endormes. Non on ne pourra jamais me convaincre que c’est pour ton bien ou pour ton autonomie.

***

“En portant votre bébé, vous lui transmettez ce qu’aucune chambre d’enfant installée avec amour, aucun berceau ni aucune poussette ultra confortable ne peuvent transmettre : le sentiment de bien-être, de sécurité, de chaleur, le mouvement, la vie.” F. Stauffer.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Rejoignez-nous aussi sur facebook et instagram !
Facebook
Facebook
INSTAGRAM
Pinterest
Pinterest

6 thoughts on “Deux mois que tu es là…

  1. Un si beau message.. Je suis entièrement d’accord avec la citation et le message véhiculé dans ce billet. Oui, c’est bon pour un bébé d’être un porté. Non, il n’est pas nécessaire de le laisser pleurer. De jolies vérités dictées par ton coeur de maman…
    PS / Tes mots sur le portage me font penser à la berceuse “je te porte”. 😉
    A bientot,
    Charlotte.

  2. Bel article! J’adorais bercer et avoir ma fille dans mes bras pendant des heures, lorsqu’elle était tout bébé. Ce sont des moments précieux qui passent vraiment trop vite… A cet âge là, ils ne s’habituent pas ils ont en vraiment besoin… !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *